ADF International

Sri Lanka: les églises restent ouvertes à Noël malgré les alertes de sécurité

Sommaire

  • A l’approche de Noël, les églises sont en état sécurité maximale au Sri Lanka
  • C’est la première fête de Noël pour les familles qui se remettent des attaques de Pâques

VIENNE (19 décembre 2019) – A l’approche de Noël, des groupes minoritaires chrétiens du monde entier se préparent à l’une des célébrations les plus importantes de l’année. Au Sri Lanka, les communautés qui se remettent encore des attaques de Pâques prendront des précautions particulières.

« Les Églises célèbrent Noël d’une manière simple par la célébration et une attention particulière pour les plus défavorisés. Il y a eu des avertissements de la part de la police pour que les Chrétiens prennent des précautions supplémentaires en cette période de fêtes, car il pourrait y avoir des attaques inattendues. La police a demandé aux organisations et aux églises de renforcer la sécurité. Néanmoins, toutes les églises auront leurs célébrations », déclare Godfrey Yogarajah, secrétaire général adjoint de la National Christian Evangelical Alliance Sri Lanka et allié d’ADF International.

« Il y a encore beaucoup de victimes des attaques de Pâques qui doivent subir des opérations chirurgicales et d’autres interventions médicales. Pour les familles qui ont perdu leurs enfants et d’autres êtres chers, c’est le premier Noël sans eux. C’est un triste souvenir car ils assistent au culte cette année dans les églises où il y a eu tant de morts et de blessés. La plupart des églises auront une pensée pour ces familles et les soutiendront dans la prière. Le rétablissement prendra un certain temps, car le traumatisme et le deuil de ceux qui ont perdu leur famille seront un long processus. Un soutien psychosocial est nécessaire. Enfin, nous espérons que Dieu apportera guérison et fécondité à cette situation. »

Le rétablissement du Sri Lanka après les attaques de Pâques

Le dimanche de Pâques 2019, des églises et hôtels ont été la cible d’une série de bombardements. Les attaques visaient les communautés chrétiennes qui célébraient le jour le plus important du calendrier chrétien. Environ 290 personnes ont été tuées et plus de 500 ont été blessées.

« Personne ne devrait être persécuté à cause de sa foi. Dans de nombreuses régions d’Asie du Sud, nous constatons une menace croissante pour la liberté religieuse malgré les garanties juridiques qui existent dans la constitution de nombreux pays. Dans des pays comme le Pakistan, le Népal, le Sri Lanka ou l’Inde, l’hostilité sociale extrême comme la violence collective contre les minorités est encouragée par le fait que les autorités ne poursuivent pas les délinquants. Les attentats de Pâques au Sri Lanka ont été un signal clair et dévastateur que les chrétiens méritent une protection et un soutien spécifiques afin qu’ils puissent pratiquer leur foi librement et en toute sécurité sans craindre pour leur vie. La communauté internationale pourrait jouer un rôle décisif dans la protection des minorités en faisant de la liberté religieuse une priorité diplomatique », déclare Tehmina Arora, Directrice Asie du plaidoyer pour ADF International.

Ces attaques sont survenues à un moment où la persécution des Chrétiens et d’autres minorités religieuses augmente en Asie du Sud. Des rapports récents de divers gouvernements nationaux soulignent l’intensité de la persécution dans le monde. Selon une étude récente du Pew Research Center, il y a eu des incidents de harcèlement des chrétiens dans plus des deux tiers des pays. Un rapport commandé par le ministère britannique des Affaires étrangères, publié en juillet, décrit la persécution des Chrétiens dans le monde entier. Il conclut qu’il s’agit du groupe religieux le plus persécuté dans le monde et révèle une augmentation du phénomène.

Prix pour l’initiative en faveur de la liberté religieuse

Récemment, la National Christian Evangelical Alliance Sri Lanka a été récompensée par l’Alliance des civilisations de l’ONU, en partenariat avec le groupe BMW, qui reconnaît les initiatives locales qui promeuvent le dialogue interculturel, et figure parmi les dix premiers finalistes du prix de l’innovation interculturelle. Le projet primé, MinorMatters, est une initiative nationale visant à promouvoir la liberté religieuse au Sri Lanka. Il a été choisi parmi un groupe de plus de 1 200 candidats de 128 pays.

You Can Make an Impact

Visit our campaign page to find out what you can do.

arrow-circle-up Top

Faith-based legal advocacy organization that protects fundamental freedoms and promotes the inherent dignity of all people.